Browsing Category:

Chroniques

  • Chroniques

    Le grand test de Noël – résultats très peu pertinents, je le conçois.

    La semaine dernière je suis allée acheter un sapin avec ma coloc (coeur sur toi Elo), nous étions également accompagnées de Oscar et Léon (ils se reconnaitrons), et ce fut un moment fort en émotions et en aventures – vous avez déjà essayé de trimballer un sapin plus grand que vous dans le métro? Ok, je n’ai pas beaucoup porté, mais imaginez mon état d’angoisse à chaque fois que Mathieu (oui en fait Oscar ne s’appelle pas Oscar mais Mathieu, bref) – le plus cinglé des deux, quoique tout est relatif – s’amusait à faire semblant de jeter le sapin ou à faire des grands gestes brusques avec. Moi j’étais mal pour Edwin. Oui, notre sapin porte un nom et c’est Edwin. Bref, je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça, sûrement parce que c’est un bon souvenir et parce qu’il illustre magistralement mon état d’esprit et ma volonté à passer un super mois de décembre. Alors, dans cet élan de joie et de bonne humeur, j’ai trouvé pertinent de bâtir ce test, qui, par ailleurs, n’est pas du tout à prendre au premier degrés, entendons nous là dessus. Alors voilà, 10 questions pour savoir quel-le Noël-wo-man vous êtes.

    • Vous faites vos courses de Noël (genre les cadeaux quoi)
    1. Le 1er décembre GO GO GO GO !
    2. Au milieu du mois, quand ça s’est calmé dans les magasins – sauf que ça ne s’est pas calmé du tout.
    3. Quoi? Mais les cadeaux ne s’achètent pas, c’est le Père Noël qui les apporte. Elle a rien compris l’autre.
    4. Vous ne les achetez pas, vous les faites vous même.
    5. Le 23 au soir, paniqué-e, essoufflé-e, en maudissant la Terre entière et surtout cet imbécile de J.C qui a décidé de venir au monde. Et surtout le capitalisme et Coca Cola.
    • Votre sapin ressemble plutôt à:
    1. Celui des séries américaines, 2 mètres et 3 kilos de décorations.
    2. Un vrai sapin, acheté au marché des sapins et que vous allez bien sûr ramener au point de collecte.
    3. Celui que vous faisiez quand vous étiez petit-e.
    4. Un arbre en DIY construit par vos soins.
    5. Vous avez préféré décorer votre ficus. QUOI? ON FAIT DES ÉCONOMIES.
    • En Décembre vous cuisinez:
    1. Des bûches, des bûches et des bûches car c’est vous qui êtes chargés de la préparer pour le réveillon et, fichtre, vous avez la pression.
    2. Des étoiles à la cannelle, des sablés à la confiture, des cookies…
    3. Un paquet de Kinder.
    4. Un tofu de Noël aux épices, patates douces et marrons.  Vous riez, mais c’est super bon.
    5. Cuisiner? Nan, moi c’est Deliveroo.
    • Quand vous faites vos courses de Noël dans un centre commercial:
    1. Vous avez envie de tuer tout le monde au bout d’une heure.
    2. Vous avez envie de tuer tout le monde au bout d’une heure.
    3. Vous avez envie de tuer tout le monde au bout d’une heure.
    4. Vous avez envie de tuer tout le monde au bout d’une heure.
    5. Sérieusement? Vous envisagez une autre réponse que celle ci?
    • Votre sapin reste dans votre salon:
    1. Jusqu’au 25 Décembre, 26 max, après il y a des épines partout, merci bien.
    2. Jusqu’à l’Epiphanie, comme le veut la tradition.
    3. Jusqu’à ce que le Père Noël vienne l’enlever (jusqu’au Noël suivant quoi)
    4. Jusqu’à la fin du mois de Janvier, vous n’êtes que joie de pouvoir admirer votre sapin ecofriendly et passez votre temps dans les rues à traquer les sapins abandonnés et à les ramener dans des points de collecte.
    5. Jusqu’en Mai. Histoire vraie. Ne nous jugez pas, nous étions très attachées à Eliot.

     

    • Votre calendrier de l’Avent c’est plutôt:
    1. Vous n’en avez pas un, mais trois.
    2. Un calendrier avec des chocolats, d’ailleurs les calendriers Dior à 300€, où autre trucs chelous vous les maudissez, vous les abhorrez, vous les méprisez.
    3. Un calendrier Playmobile.
    4. Un calendrier que vous avez fabriqué vous-même avec des branches et des pompons
    5. Pas besoin de calendrier, vous tapez dans le paquet de Schokobons tous les jours.
    • Les chansons de Noël
    1. C’est vous qui les chantez avec la chorale que vous avez montée.
    2. Une playlist passe en boucle chez vous, 24/24.
    3. Ce sont celles des films de votre enfance, Pôle Express, Home alone…
    4. Vous vous amusez à écrire des chansons, c’est plus marrant.
    5. Vous les écoutez au marché de Noël, avec vos amis qui vous hurlent « all I want for christmas is you » alors que vous ne rêvez que d’une chose: netflix et votre plaid.

     

    • Le soir du réveillon en cuisine:
    1. Vous n’autorisez l’accès en cuisine à personne. PERSONNE. C’est vous qui gérez, y a pas de soucis, tout va bien.
    2. Vous profitez de ce superbe repas en famille pour discuter avec tout le monde et filer un coup de main en cuisine.
    3. Vous n’êtes pas en cuisine mais à table en train de trépigner d’impatience.
    4. Vous montrez une vidéo sur le gavage des oies à votre frère qui est en train de faire poêler des tranches de foie gras.
    5. Vous restez éloigné-e de la cuisine de peur de provoquer une catastrophe et préférez raconter des blagues à votre belle soeur et vous occuper de votre neveu.
    •  Le 24 à minuit:
    1. Vous envoyez tout le monde se coucher – OUI MÊME TOI TONTON JÉJÉ – pour bien disposer les cadeaux de FAÇON HARMONIEUSE sous le sapin.
    2. Vous proposez un dernier jeu de société, qui au final dure jusqu’à 3h du matin.
    3. VITE SUR LE BALCON, ON VA PEUT ÊTRE RÉUSSIR À LE VOIR PASSER!
    4. Vous vous êtes endormi-e sur le canapé depuis au moins une bonne heure. Évidemment, vous n’avez pas mangé le foie gras, ni le saumon de Norvège, ni la dinde farcie, alors avec quelques pommes de terre et haricots dans le ventre et les 4 verres de vin que vous avez avalés… – non vous n’avez pas eu le temps de préparer votre succulent tofu de Noël, vous aviez déjà trop à faire avec la campagne de sensibilisation contre la déforestation.
    5. Vous allez vous coucher, cette journée vous a épuisé.
    • Le 25 au matin
    1. Vous n’avez pas dormi de la nuit, vous avez préparé un super petit déjeuner à base de pancakes, jus de fruits, viennoiseries, tout fait maison bien sûr.
    2. Vous profitez de la matinée avec votre famille, tout simplement.
    3. Vous réveillez tout le monde, ça y est, il faut ouvrir les cadeaux TOUT DE SUITE MAINTENANT.
    4. Vous êtes trop impatient-e à l’idée de voir vos proches découvrir les cadeaux que vous avez confectionnés pour eux.
    5. Vous êtes soulagé-e de voir que vous ne vous êtes pas planté-e dans vos cadeaux et vous profitez de cette journée sereinement.

     

    Max de a: Vous êtes The Christmas Planner: Autrement dit vous êtes dans l’excès mais on ne vous dit rien au risque de se prendre un uppercut dans les naseaux.

    Max de b: Vous êtes l’enfant: Pour vous c’est bien simple, dès qu’on voit la ville se paraître des lumières de Noël, des sapins pointer le bout de leurs nez un peu partout, vous avez 8 ans à nouveau!

    Max de c: Vous êtes la/le bobo vegan: Vous vous êtes bien amusé-e à tout fabriquer pour un Noël responsable et friendly. Malheureusement pour vous le repas du réveillon n’était pas assez végétarien à votre goût donc vous finissez bourré-e et vous jurez que l’année suivante sera celle du renouveau: repas vegan pour tout le monde! Un bien grand challenge que de vouloir changer les traditions.

    Max de d: Vous êtes la/le traditionnel-le: Un vrai sapin qui sent la forêt, des films de Noël avec chocolat chaud/clémentines tous les dimanches et des chansons Noël qui passent dans la maison sont votre salut.

    Max de e: Vous êtes celle/celui qui est dépassé-e: Ça va trop vite, toute cette effervescence, ça vous fatigue mais on ne vous en veut pas et vous appréciez quand même toute cette bonne humeur.

    Donnez moi vos résultats dans les commentaires, j’ai très hâte de savoir!  

    by
    0