Journal

Premier article où comment mettre deux heures à écrire une présentation.

Il est 23h, j’ai lancé une playlist avec uniquement des chansons de Noël qui me mettent dans une humeur incroyablement joyeuse, j’ai les yeux qui commencent à piquer parce que ça fait plus de 2h que je suis en train de configurer mon blog et je dois dire que ça fait mal, parce qu’en plus, j’ai eu la présence d’esprit de ne pas mettre mes lunettes. Seulement quatre lignes ont été écrites, et vous détenez déjà deux informations capitales sur moi: j’adore les chansons de Noël – et cette période de manière générale – et je porte des lunettes que je ne porte en réalité jamais – enfin presque, je les mets des fois, quand même, un peu.

Je m’appelle Léa, je suis étudiante à Lyon, en école de théâtre et en fac de Lettres modernes, si tu te poses la question: oui, j’ai un emploi du temps aussi chargé que celui d’un ministre, non je ne dors pas 4 heures par nuit, même si des fois, cela peut s’avérer inévitable. Cependant, j’ai un don assez prononcé pour la procrastination, ce qui tend à me mener dans des situations où je me retrouve un dimanche soir à 1h du matin en train de terminer une dissertation à rendre pour le lendemain, alors que j’avais un mois pour la faire mais, qu’on se le dise, les arguments « tranquille j’ai le temps » et « netflix » sont plutôt convaincants.

Ma deuxième passion après le théâtre c’est la nourriture – note: au début j’ai écris « la bouffe » mais je me suis dis que c’était pas très délicat pour un premier article, et qu’on a bien le temps d’être plus familier. J’adore cuisiner, j’adore manger, j’adore parler de cuisine, j’adore lire des recettes sur les blogs ou les livres, comme ça juste pour le plaisir. Pour vous la faire courte, le soir je rentre chez moi et je cuisine. C’est mon défouloir, mon moment, celui où je passe mes nerfs et souvent et bah c’est pas pour me vanter mais c’est plutôt pas mal – notons que j’ai été très bien formée auprès de ma famille – et comme l’a dit mon amie Chloé pas plus tard que ce soir: « Bordel, tes enfants auront de la chance. » J’avoue, j’ai été émue.

Je suis une folle furieuse quand je joue au times up, je connais toutes les chansons des Disney par coeur, j’adore les films d’auteurs, c’est mon côté intello, je collectionne les tasses et les mugs, j’ai commencé à regarder Harry Potter il y a très peu de temps, je rêve de faire le tour du monde, je ne supporte pas les fautes d’orthographe, c’est mon autre côté intello, je suis un juke box vivant, je fais beaucoup de listes, la variété française est mon style de musique préférée mais j’écoute aussi de l’électro, du rap US, de la pop, du rock bref un peu tout en fait. J’adore me cacher pour faire peur aux gens – meuf chelou -, j’adore porter des robes à col claudine tout en ayant une casquette à l’envers sur la tête, d’ailleurs ma phrase préférée est « tout est dans le contraste », je suis amoureuse de l’Auvergne, des volcans, du Saint-Nectaire, de la truffade, de la volvic, bref de tout ce qui est en lien avec ma région, je me sens incroyablement détendue quand j’ai la tête sous l’eau, quand on me regarde – par « on » j’entends « mes amis »- j’aime bien faire des grimaces et je ris assez fort – je suis un peu insupportable en fait. Quand il pleut je peux passer de longues minutes à regarder le ciel et laisser les gouttes ruisseler sur mon visage, je suis fan de Starmania, je connais tout l’opéra rock par coeur même les transitions entre les chansons et tout – genre, si tu veux, je te fais le spectacle en entier, là, tout de suite, maintenant, devant tes yeux -, ma deuxième région d’amour est la Bretagne, c’est un des endroits où je me sens la plus heureuse au monde, je songe d’ailleurs à m’y installer un jour, même si avant je compte vivre à Paris car je fais partie des 50% de français qui adorent Paris. L’une de mes passions ardentes est de me promener et me perdre dans une ville, je voue un culte à Marivaux, Molière, Joël Pommerat, Musset, Shakespeare, Howard Barker, Bernard-Marie Koltès et Laurent Gaudé, j’aime ma famille plus que tout au monde, je ferai n’importe quoi pour eux et je les aimerai toute ma vie, quoiqu’il puisse arriver.

 

by
0

You may also like

Laisser un commentaire