Extériorisation d’un début d’année cataclysmique

20171230_105454

À l’heure actuelle, ma vie a décidé de s’amuser à représenter l’allégorie parfaite d’une tornade, d’un champ de bataille, d’une grosse blague. Genre le karma qui vient toquer à ta porte le soir et qui te fais un gros fuck avant de te mettre un uppercut dans les dents – j’ai l’image de ce panda dans la pub pour fromage dégueu qui pique une crise assez flippante quand tu veux pas manger son fromage. Je pense que mes proches pourront le confirmer mais depuis le début de l’année je suis dans une sorte de frénésie d’hyperstressée dû à bon nombre de saloperies – pardon je ne trouve pas d’autres mots –  qui ne m’ont vraiment mais alors vraiment pas aidé à commencer 2018 du bon pied.

Les trois semaines de l’apocalypse

D’abord je pense que travailler dans un centre de loisirs avec des gamins surexcités n’était peut être pas la meilleure façon de débuter l’année, le soir je rentrais chez moi et je dormais. Sérieux, je me couchais à 21h30. Et tous les jours je ne pensais qu’à une chose: l’été. C’est drôle mais tous les ans, vers octobre, quand les jours raccourcissent j’ai presque peur que le soleil et les longues journées ne reviennent plus jamais pour nous laisser dans un hiver sans fin. Un délire à la Game of Thrones. Genre l’été c’est ton mec et tous les ans il te dit « Ouai je suis pas sûr de vouloir une relation qui dure, on devrait faire une pause » sauf qu’il revient au bout de plusieurs mois pour te larguer une fois de plus, et t’as beau savoir qu’il reviendra, t’as toujours un peu peur qu’il te laisse dans la grisaille de Janvier. En parlant de grisaille: Il fait tellement froid en ce moment, que je songe sérieusement à m’exiler à Sao Paulo pour refaire le plein de vitamine D, mais mon compte en banque fait un peu la gueule en ce moment donc je vais me contenter de deux couettes et deux plaids. Voilà. Je suis sûre que mes faux problèmes vous intéresse énormément, surtout que là je viens de passer 15 minutes à parler du froid, nous sommes à l’apogée de la pertinence. Mais je vais continuer, ça fait du bien d’extérioriser.

Je suis dans un état de stress inimaginable, même quand j’ai passé mon bac j’étais moins stressée. Mon coeur palpite et mon ventre se sert au moins 3 fois par jours, hier j’ai tapé une crise de fou rire improbable justement pour extérioriser ce stress. Très chers lecteurs, dans deux semaines je passe le premier des huit concours auxquels je suis inscrite pour cette année. Pour moi cette période de l’année va ressembler à un tour de France combiné aux arts dramatiques. J’essaie de me calmer, de me dire que là c’est du mauvais stress, qu’il ne m’apporte rien mais inévitablement je me dis que c’est normal de stresser, que c’est quand même une année super importante, si ce n’est l’année la plus importante de ma vie puisque c’est LÀ MAINTENANT TOUT DE SUITE QUE MON DESTIN SE JOUE. Voilà je ne vais pas m’avancer plus sur le sujet puisque les palpitations reprennent et que j’ai envie de passer un samedi tranquille (enfin tout est relatif, je dois quand même aller à la salle de sport, finir mes inscriptions aux concours – oui j’ai menti quand j’ai dis que j’étais inscrite – et taper mes cours de fac à l’ordi).

Je n’aime pas cette période de l’année, je n’aime pas le 1er Janvier et les résolutions, ça me fatigue parce que c’est comme se prendre une grosse douche froide après avoir vécu dans un bain chaud aux huiles essentielles. Noël c’était bien hein? T’as bien mangé, t’as bien ris, les illuminations, le sapin dans le salon, les goûters, les films de Noël, la course aux cadeaux, le soir du réveillon, c’était cool on s’est bien amusé, et bin maintenant c’est fini! Tu vas prendre une feuille de papier, lister tous les trucs qui ne vont pas chez toi et te persuader qu’à la fin de l’année tu auras respecter toutes tes résolutions à la lettre! Pourtant j’essaye de faire en sorte que Janvier se passe bien, mais rien à faire, j’y arrive pas surtout que j’aime pas Février non plus alors… Ok je prends une seule résolution pour cette année, tenter de passer un super mois de Février et le 1er Mars je vous fais un bilan. On va faire ça.

J’étais à la gare quand je l’ai appris, c’est une fille derrière moi qui l’a dit à son amie et la terrible nouvelle est arrivée jusqu’à mes oreilles, faisant saigner toute mon âme. D’abord j’ai eu très chaud, mon coeur s’est emballée, j’ai tapé son nom sur google et là les larmes me sont montées. C’était bien vrai. France Gall nous a quitté. Je suis montée dans le train en écoutant Ella elle l’a les joues mouillées de larmes et pendant 40 min j’ai extériorisé mon chagrin. Puis pendant deux semaines je ne pouvais écouter sa voix sans échapper une larme. C’est la première fois de ma vie que je vois disparaître une artiste que j’aime, qui représente quelque chose, une partie de ma vie. France Gall c’était mon adolescence, le lycée, Starmania. Maintenant elle s’en est allée rejoindre son pianiste au paradis blanc mais dans mon coeur et dans ma tête, pour toujours sa voix résonnera.

Et pour couronner le tout, la rumeur comme quoi Game of Throne reprendra qu’en 2019 s’est avérée juste. Un été sans Got… quelle calomnie…

Maintenant 

J’ai finis de râler. Je vais donc relire mon article, me rendre compte que tout ce qui m’est arrivé n’est pas si grave, que la vie c’est chouette, j’ai un appart que j’adore, une colloc d’amour, des études qui me rendent heureuse – en vrai, la fac c’est cool, super cool même – des amis timbrés mais adorables et une famille de dingue. Et quand même Janvier n’a pas été si pourri que ça vu que j’ai de quoi vous faire un joli petit bilan culturel, et que même si les semaines à venir vont être difficiles, je sais que j’ai des gens qui m’aiment et me soutiennent derrière moi, que ça va être hyper épanouissant et incroyablement dingue de vivre tout ça avec des gens que j’adore et que finalement l’été peut bien attendre. Alors maintenant si vous le voulez bien je vais lire un peu, regarder un dessin animé et me commander à manger.

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s